Gérer des machines virtuelles sur Windows 10 en natif

Depuis la version 10.0.14393, Windows 10 est fourni avec un hyperviseur intégré l’Hyper-V. Pour l’activer, lancer le gestionnaire des fonctionnalités de Windows et cocher Hyper-V.


Le redémarrage est nécessaire à la suite de l’activation de cette fonctionnalité.
Lancer le gestionnaire Hyper-V qui vient d’être installé.



Pour installer une nouvelle machine virtuelle à partir d’un fichier iso qu’on aurait téléchargé auparavant (dans notre cas une distribution fedora), cliquer sur Action puis nouveau et choisir Ordinateur virtuel.


L’assistant est lancé qui nous guidera dans les différentes étapes.


Il faut choisir le nom de la machine et l’emplacement ou la machine sera stockée.


On choisit la génération de la machine virtuelle. Notre OS est 64 bits, donc on choisit génération 2.


On choisit la quantité de la mémoire de démarrage (la RAM).


On configure la mise en réseau


Puis le disque (l’emplacement et la taille)


A cette étape on choisit d’installer un OS et on spécifie le fichier iso


A la fin de l’assistant le résumé des choix faits est affiché. Si on a besoin de revenir en arrière il suffit de cliquer sur le bouton Précédent et faire les modifications souhaitées.


La machine est prête. Une fois lancée l’installation à partir du fichier iso commencera.


Pour cela cliquer avec le bouton droit sur la machine virtuelle et cliquer sur Démarrer


La machine est éteinte donc cliquer sur le bouton Démarrer ou bien cliquer sur Action puis démarrer


Malheureusement la machine Fedora de 64 bits est gourmande en mémoire. Impossible de la démarrer sur ma machine physique qui n’a que 6 Go. Même si la quantité attribuée est de 3 Go.

Pour continuer la démonstration, je vais essayer d’installer une machine Windows XP beaucoup moins gourmande en RAM.

En répétant la procédure avec le fichier iso de Windows XP, l’installation commence dès le démarrage de la machine virtuelle.

Pour installer Windows XP, j’ai utilisé la clé du produit suivante : M6TF9-8XQ2M-YQK9F-7TBB2-XGG88


On installe le système d’exploitation en suivant les instructions affichées. A la fin, la machine redémarre on obtient l’écran de bienvenue de Windows XP.


Après avoir répondu à quelques questions, la machine virtuelle est prête à l’emploi.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Installation de glpi 0.9 sur un serveur Windows 2012 R2

Accéder à PhpMyAdmin sans mot de passe

Impossible de joindre un fichier dans OWA